Un levain pour la vie

L'amour est une Force qui ne reste jamais inefficace.

La nature est belle par son éclat, et non de sa fiérté

La mauvaise graine

En réalité, il y a avant Moi fondamentalement seulement un péché qui est la mère de tous les autres et il s'appelle : Fierté! De la fierté provient tout le reste des péchés, comme l'égoïsme, la soif du pouvoir, l'amour-propre, l'envie, l'avarice, l'usure, la duperie, le vol, la colère, le meurtre, la paresse, l'oisiveté et une propension pour une vie de plaisir ; et aussi la vantardise, la lubricité de la chair, la non- chasteté, le libertinage et, finalement, l'oubli de Dieu, souvent aussi le fait d'être complètement impie et avec cela la désobéissance totale à toutes les lois d'origine divine. Si vous regardez chacun de ces péchés, vous repousserez la fierté à sa racine. Donc, si quelqu'un voulait éliminer tous ses nombreux péchés d'un coup, laissez-le faire tous ses efforts pour se libérer de toutes les sortes de fierté. Les péchés qui sont commis sans fierté ne sont pas vraiment des péchés parce qu'ils ne contiennent pas en eux la base du péché. Puisse cette aube écarlate briller à fond à travers chacun d'entre vous et que chacun cherche soigneusement dans tous les évènements de sa vie pour voir s'il ne peut pas repousser tout ce qui ressemble à de la fierté. Si, dans le plus profond de lui-même, il rencontre quelque chose comme la fierté, il doit immédiatement s'efforcer avec tous ses pouvoirs d'éliminer cette fierté, même si elle semble être insignifiante. Sinon, avec le temps, elle croîtra progressivement et ruinera la partie spirituelle noble de l'être humain, de même qu'un parasite infecte complètement un arbre sain. La fierté, dans n'importe quelle forme est, pour l'âme et l'esprit, un air fortement toxique et suffocant issu de l'enfer par lequel toute vie doit périr en un temps très bref. Donc, Je me répète : prenez garde à la fierté par-dessus tout si vous voulez apparaître justifiés devant Moi et vous réjouir de Ma présence visible le Grand Jour de Ma Venue ! Mais tant qu’un seul atome de fierté reste toujours en vous, Je ne vous viendrai pas parce que vous n'avez pas renoncé à ce mal de base, bien que vous sachiez quels millions de dangers cela entraîne. Mais cela ne vous rend pas le moins du monde meilleur que ceux qui n'ont aucune connaissance des choses qui chez vous sont déjà des connaissances issues de l'expérience, parfois même de la vision virtuelle. Cependant, la connaissance profonde dans la sphère du purement spirituel aura un avantage incommensurable pour vous seulement si votre connaissance est aussi combinée avec l'humilité juste.

L'honneur du monde

Je vous dis : ne cherchez pas l'honneur du monde sous aucune forme ! C'est une peste pour l'âme et l'esprit et, tôt ou tard, sesconséquences dévastatrices deviendront apparentes. Regardez les guerres où, pour l'honneur, des millions de personnes étaient tuées. Si les dirigeants, les commandants en chef et leurs nations devaient servir l'humilité céleste au lieu de la fierté, les nations pourraient elles jamais être enflammées avec une telle fureur l'une envers l'autre? En effet, avec des nations humbles une guerre serait une impossibilité. Mais les nations ont cultivé et fait croître leur fierté, en se considérant mieux que les autres, plus distinguées, plus mûres et avec des droits plus grands que les autres, de sorte que les guerres dévastatrices sont une conséquence naturelle de la multiplication de la fierté. Ce serait une question entièrement différente si un ennemi avide ou rancunier envahissait, pour le piller, un pays paisible habité par les gens humbles et des plus paisibles. Alors, bien sûr, les habitants d'un tel pays auraient le droit de recevoir et punir un ennemi si infâme avec toute la sévérité, dans ce cas Moi, en tant que Seigneur, Je prendrais promptement l'initiative. Le mauvais ennemi éprouverait bientôt la récompense de ses actions méritées et n'auraient presque plus jamais le courage d'envahir une telle terre. Malheureusement, ce n'est pas ainsi. Une nation veut être plus grande que l'autre, un royaume plus puissant que son voisin. L'arrogance des nations est partie trop loin. Les vapeurs de l'enfer sont déjà montées au ciel le plus haut ! La Terre elle-même m'a prié de finalement éliminer la couvée mauvaise de Satan ! Et regardez, le temps est venu, il est révélé devant vos yeux : une nation fait la guerre contre l'autre! Si vous demandez pourquoi, Je vous dis : c'est à cause purement de la fierté! Je vous dis aussi : les temps sont passés où l'épée agissait comme l'arbitre entre l'honneur et la honte, la vertu et le vice. Parce que l'épée n'a jamais été une arme d'humilité, mais toujours d'honneur et de suffisance et seulement trop souvent aussi de tyrannie. Il n'en sera plus ainsi ! Dans l'avenir, l'humilité gouvernera les nations avec des armes d'amour. Cela, s'appliquera bien sûr seulement à ces nations qui seront trouvées dignes de cette arme du ciel. Dans ces temps, l'indigne recevra sa récompense longtemps méritée. Je donnerai toujours la victoire à la partie meilleure et la plus juste ; mais si celle là devient alors arrogante, le chagrin lui arrivera, aussi! Dorénavant, personne ne sera épargné qui, dans ses actions, aura seulement une étincelle de fierté comme motivation. Chaque action qui montre une quelconque ambition, restera dorénavant sans bénédiction, tandis que chaque action exécutée avec un coeur humble dans un but utile sera richement bénie par Moi.

Choisir le chemin

 Maintenant un ordre différent doit être présenté parmi des hommes. Mais ceux qui ne se soumettront pas de tout leur cœur à cet ordre et permettront toujours à leurs anciennes traditions d'apparaître en eux avant d'acquérir une connaissance suffisante, démontreront bientôt à travers les conséquences les plus amères de leurs actes s'ils agissaient pour ou contre Mon Ordre." "Je vous dis maintenant : Quiconque, à cause du monde, ne réussira pas à faire telle ou telle bonne action, agira pour le monde dans la voie que le mensonge considère être la bonne. Mais quand il me viendra alors avec un bon témoignage temporel, Je lui dirai : Allez à celui qui vous a donné ce bon témoignage et demander lui votre récompense ; car Mon Nom n'est pas écrit sur ce témoignage ! Pour le monde vous avez fait ceci ou cela, et n'avez pas voulu suivre le seul chemin de la vraie humilité. Votre ambition a été flattée quand le monde a dit de vous : "Regardez, ce qu'est un homme d'honneur!" Alors il devrait aussi vous plaire que dans Mon Royaume, vous accédiez seulement aux honneurs mineurs. Par cela Je n'ai pas l'intention de dire qu'une personne doit agir dans une voie que le monde lui indiquera avec le mépris. Oh non, Je ne l'exigerai jamais ! Mais J'exige que vous accomplissiez ce qui est vraiment bon - le monde peut bien dire tout ce qu'il veut - sans vous laisser intimider par n'importe quel fait. Et c'est parce que c'est bon que Je veux que vous parcouriez cette voie. Avez-vous oublié que Moi, en tant que Créateur éternel, tout puissant de tout le ciel et des mondes, des anges et des hommes, Moi-même suis venu dans le monde habillé seulement de l'humilité la plus grande ? J'ai appris aux hommes par des mots vivants et des actes les plus clairs à M'aimer - s'ils veulent être Mes Enfants - à fuir le monde avec sa grandeur et sa magnificence et à ne pas marcher sur la large route des splendeurs terrestres, qui sont toujours périssables, mais à choisir le chemin étroit de l'humilité qui mène à la Vie Éternelle. Et de plus, tout ce qui était grand devant le monde est une abomination devant Moi ? Je considère seulement les petites choses, méprisées par le monde et rejette pour toujours celles qui s'imaginent être grandes ? Vous ne verrez pas Ma Face avant que le dernier atome de fierté n'ait été éliminé de votre cœur. En vérité, il en sera ainsi ! Chaque pécheur sera traité par Moi avec plus de clémence que celui qui n'aura pas banni, avec un vrai repentir et un dégoût profond, la fierté évidente de son cœur pour toujours! Si vous aviez autant de péchés qu'il y a d'herbe sur la terre et de grain de sable sur les rivages de la mer, mais si vous n'aviez montré aucune trace de n'importe quelle fierté, tous ces péchés seraient comme s'ils n'étaient rien devant Moi! Là où il n'y a aucune fierté, il y a l'amour qui contient toute l'humilité.

L'amour partenaire du cœur

L'amour et l'humilité effacent toutes les fautes et les péchés, si nombreux soient-ils ! Cependant, s'il reste juste un atome de fierté derrière tous les péchés qui ont été commis pendant le temps probatoire de l’accès à la liberté, cet atome stimulera tous les péchés, même le plus petit. De tels esprits auront dans l'avenir, comme ils l'ont dans le présent, une lutte puissante à mener pour ôter d'eux-mêmes cet atome de fierté. Ces simples atomes de fierté sont suffisants pour rendre impossible pour Moi l'entrée dans l'intimité du coeur d'un homme avant que le dernier atome de fierté ne quitte ce coeur. C'est la raison pour laquelle, particulièrement dans ces temps, si peu de personnes arrivent à Me voir et à se faire enseigner par Moi personnellement afin que Je les forme et qu'ils deviennent Mes Enfants. Ne dites plus : "Cette maison, cette terre ou cette propriété m'appartient. Je suis le maître dans ma maison et dois travailler ma propre terre!" Regardez, il y a une grande partie de fierté cachée dans de telles remarques! Vraiment, Je ne viendrai jamais à ceux qui pensent, parlent et agissent comme cela, parce qu'ils ne me considèrent pas comme le Seigneur qui possède vraiment tout, mais ils se considèrent seulement eux-mêmes comme des seigneurs des choses que Je leur ai prêtés, mais pendant un temps court. Il se trouve là-dedans une quantité immense de fierté : la productrice unique de toutes les guerres, à grande ou petite échelle. Dans Mon Royaume Futur cela se passera d'une façon considérablement différente. Il n'y aura plus de propriétaires ni de barons terriens, en ce qui concerne ces choses Je serai le "Tout en Tout". Et celui chez qui Je prendrai résidence sera dans la meilleure position! Cependant, prenez garde à cela : avant Mon Apparition sur cette terre, beaucoup de mauvaises herbes et beaucoup d'herbes sèches seront exterminées avec un jugement d'une grande sévérité. Partout où il y a deux, l'un sera accepté et l'autre rejeté ; ainsi il y aura un grand tamisage de plus que la moitié ! Encore une fois Je vous avertis avec tout le sérieux nécessaire qu'en ces temps vous ne devrez pas vous balancer à droite ou à gauche! Seul sera victorieux celui qui est dans Ma Main ! Ne laissez aucun de vous dire : Celui-ci est juste dans son combat, celui-là est faux, mais c'est votre devoir de prier pour l'ami et l'adversaire. Ce qui est en plus est péché, car en essayant de contourner, vous tirez à vous la fierté de la partie que vous voulez vaincre, en souhaitant la chute complète de l'opposition. Mais demandez à votre cœur si ceux qui devaient périr ne sont pas vos frères, de même que ceux sur qui vous souhaitez la victoire ? Un tel désir, plein d'esprit secret de vengeance et d'exultation malveillante, est-il compatible avec Ma Parole? Moi-même ne vous ai-Je pas appris à tous à prier pour ceux qui vous détestent, à bénir ceux qui vous maudissent et à faire le bien à ceux qui vous souhaitent du mal ?

L'aube écarlate

Donc, que se battent ceux qui veulent se battre ! Priez pour tous et ne prenez jamais plaisir dans la défaite des autres ; alors vous serez comme Mes anges dans le ciel qui couvrent leur face quand leurs frères sur la terre se tuent. Tenez compte de cela : l'aube écarlate précédant Ma Venue deviendra encore beaucoup plus rouge que cela est déjà. Et seulement à la fin de toute la destruction il deviendra clair que ni l'une ni l'autre partie des combattants ne gagnera une victoire réelle, car le vrai vainqueur doit encore venir. Là où la fierté se battra, l'humilité commencera à se battre et aucun tyran impitoyable n'échappera à son épée ni aucun juge qui aurait essayé d'établir son autorité par le sang de prisonniers inoffensifs. Moi, en tant que votre Père éternel, qui vous ai déjà donné tant, vous donne maintenant cette parole, la plus importante, pour votre bien-être futur et votre salut. Tenez-vous en fidèlement et strictement à cela, alors vous trouverez toutes les bénédictions temporellement et éternellement. Cependant, si vous ne considérez seulement cela que comme quelque chose de commun et continuez avec vos vieilles habitudes et coutumes, vous n'aurez qu'à vous en prendre à vous- mêmes pour vous blâmer si vous n'avez qu'une part très petite ou aucune dans Ma Venue. Ce qui a été écrit ici par Mon serviteur s'accomplira irrévocablement. Soyez bénis ainsi que tous ceux qui ne méconnaîtront pas ces avertissements ; Je visiterai sûrement sa maison de temps en temps! Mais quiconque ne prêtera pas beaucoup d'attention à cette remontrance ainsi qu'aux conseils semblables que J'ai donnés dans beaucoup de cas ou ne fera pas preuve de bonne volonté envers eux et ne leur prêtera pas une oreille attentive, verra sa maison désolée, déplorable et déserte. Car quand Je viendrai, Je viendrai seulement à ceux qui sont vraiment Les Miens et Je les bénirai personnellement à plusieurs reprises éternellement ! Malheur à celui qui est dans le hall d'entrée Je n'y mettrai pas le pied ; sa part sera et restera l'aube écarlate triste et sinistre et les rayons saints du Grand Jour de Ma Venue ne tomberont pas sur lui ! Cela dit, Je suis Celui qui vient. Amen.

La connaissance , ne commence qu'à ce moment-là, lorsque la présomption a cessé.

 

20. Ici, Mes enfants, que cette parole vous soit donnée afin que vous sachiez apprécier le degré de sagesse de la fière humanité, et compreniez que la connaissance ne commence que lorsque la modestie a le courage de confirmer publiquement son ignorance.

21. Ainsi, la phrase en tant que titre de cette feuille est très vraie: "Peu de gens savent combien il faut savoir, pour savoir qu’on ne sait rien." Oui, ils sont toujours peu nombreux, très peu nombreux à vouloir l'admettre selon cette phrase; seuls les conséquences et les événements qui coïncident augmenteront le nombre de ces confesseurs sincères, jusqu'à ce que toute l'humanité finisse par admettre que "savoir", ce n'est que Mon affaire, que "présenter" n'est qu'une affaire d'esprits et d'hommes! Dans l’intuition on retrouve le sentiment d'humilité, dans la connaissance on trouve facilement l’orgueil! Par conséquent, restez humble, et une âme sensible dans un pressentiment doux profitera de plus d'heures bénies que ce que la connaissance froide et rigide pourrait lui accorder!